Votre contact: Göbel & Chelly UG
+49 8341 61609

Références

Votre interlocuteur

LocatorVotre interlocuteur

Göbel & Chelly UG
+49 8341 61609
tino.goebel@bemermail.com

Améliorer l'endormissement et le maintien du sommeil

Schlafstoerungen

Lors de la Thérapie vasculaire physique BEMER, une structure de signaux multidimensionnels stimule efficacement la microcirculation limitée ou perturbée. Cela favorise les principaux mécanismes de régulation du corps nécessaires à la prévention, aux processus de guérison et de régénération. Le traitement assiste le mode de fonctionnement des globules blancs, de manière à ce qu'ils puissent rapidement devenir actifs pour faire face aux danger extérieurs pour la santé. Ainsi, le système peut devenir capable de protéger mieux et plus efficacement le corps en cas d'infections ou face aux facteurs environnementaux nocifs. Aujourd'hui, grâce à des instruments de mesure validés et internationaux, il est possible d'enregistrer la qualité de vie d'un point de vue médical. L'un de ces instruments de mesure, le SF-36, comprend 36 questions et regroupe huit domaines évalués à l'aide de barèmes. Ces huit domaines comprennent la vitalité,
la capacité fonctionnelle physique, la douleur physique, la perception générale de la santé,
le fonctionnement physique, le fonctionnement émotionnel, la capacité sociale et le bien-être psychique. Il existe également une version plus courte avec seulement douze questions, le SF-12. Celui-ci a été utilisé dans le cadre d'une grande enquête relative à la Thérapie vasculaire physique BEMER. De plus, il a pu être montré que l'utilisation de la thérapie BEMER permettait une amélioration significative des valeurs relatives au sommeil. L'échelle de Jenkins a été utilisée pour cette analyse. L'évaluation des analyses a montré que chez plus de 60 pourcent de tous les utilisateurs, la qualité de vie s'était considérablement amélioré (p < 0,0001), et ce après seulement six semaines d'utilisation de la thérapie BEMER. D'autre part, deux tiers des utilisateurs ont évoqué un meilleur sommeil.

Fonctionnement de la Thérapie vasculaire physique BEMER en cas de problèmes de sommeil

Les processus de régulation et de régénération du corps favorisés par la nouvelle technologie BEMER et ayant lieu durant le sommeil revêtent une importance particulière pour les patients en phase de réhabilitation et pour les personnes âgées ou sensibles aux infections. La Thérapie vasculaire physique BEMER entraîne une amélioration globale de l'efficacité du traitement, une diminution de la sensibilité aux infections,
une stimulation améliorée des processus régénérateurs et une désacidification plus importante du corps. En raison des problèmes de sommeil, du vieillissement naturel, des habitudes de vie malsaines, du stress et d'une alimentation peu variée, les mouvements de pompes des plus petits vaisseaux sanguins ralentissent. La Thérapie vasculaire physique BEMER peut faire face à ce processus dans un cadre naturel limité. À l'aide de signaux de stimulation transmis de manière électromagnétique, le mouvement de pompage des plus petits vaisseaux sanguins est stimulé, ce qui permet d'améliorer l'afflux sanguin.

Pour en savoir plus

Vos coordonnées

À propos des problèmes de sommeil

Problèmes de sommeil

Il est indispensable à la vie. Et pourtant, en Allemagne, des millions de personne ont des problèmes de sommeil. Ils se retournent pendant des heures dans leur lit et une fois qu'ils se sont endormis, il se réveillent rapidement. Le manque constant de sommeil ne perturbe pas seulement le bien-être, mais a également une influence néfaste sur la santé. Lorsque que l'on a des soucis et que l'on est stressé, l'on a également des problèmes de sommeil : le soir, au lit, on rumine et l'on s'endort tard pour se réveiller des heures avant que le réveil ne sonne. Presque tout le monde connaît ces phases : la relation amoureuse va mal, trop de travail, des soucis financiers. Les raisons sont variées, mais les conséquences sont toujours les mêmes : un sommeil agité et trop court. Généralement, ces phases durent au maximum quatre semaines. Mais quelquefois, ces problèmes de sommeil persistent. On ne réfléchit plus à ses problèmes, mais au fait de s'endormir : un véritable cercle vicieux. Les problèmes de sommeil inquiètent et perturbent le repos nocturne. Lorsque l'on dort mal, on a du mal à se concentrer durant la journée et l'on se sent épuisé.

Dans les pays occidentaux, presque 20 pourcent de la population souffre de problèmes de sommeil.

Les spécialistes estiment que les problèmes de sommeil proviennent d'un mauvais comportement et d'une gestion inappropriée du stress. De mauvaises habitudes et un stress persistant empêchent le corps et l'esprit de dormir. Les personnes âgées et les femmes souffrent plus souvent de problèmes de sommeil chroniques que les jeunes et les hommes. À partir de 40 ans, le sommeil devient plus léger. Par conséquent, ce sont souvent les personnes âgées qui se plaignent de ce problème. Chez les femmes, les variations des taux d'hormones ont également une influence négative sur le sommeil. Presque personne ne ferme les yeux et s'endort sur le champ. Rester éveillé une demi-heure avant que le sommeil n'arrive n'a rien d'exceptionnel. Un sommeil léger est également normal. Durant la nuit, des phases de sommeil profond alternent avec d'autres phases durant lesquelles le sommeil est plus léger. Durant ces phases, les personnes ayant un sommeil léger ont souvent l'impression d'être éveillées, alors qu'en fait, elles ont dormi.

Problèmes de sommeil : insomnies la nuit, désespoir le jour

Les spécialistes parlent uniquement de problèmes de sommeil lorsque deux facteurs sont vérifiés : la personne dort mal au moins trois fois par semaine depuis plus d'un mois. Durant la journée, la personne n'est plus performante et souffre beaucoup du manque de sommeil. Le matin, elle se sent épuisée. C'est pour cette raison que les personnes souffrant de problèmes de sommeil sont souvent irritées durant la journée et qu'elles ont du mal à se concentrer. Dans certains cas, elles ont même peur de la nuit à venir.

Diagnostic : problèmes de sommeil

Lors d'une visite chez le médecin, on élimine d'abord les causes mentales ou physiques des problèmes de sommeil. Il existe un grand nombre de maladies qui peuvent perturber le sommeil. Mais les problèmes psychologiques empêchent également de dormir, comme par exemple les troubles anxieux et les dépressions. Au cabinet médical, on questionne à la fois les patients à propos de la durée des problèmes de sommeil que des évènements ayant peut-être entraîné les problèmes. Est-ce que vous vous réveillez souvent ? Est-ce que vous ressentez des douleurs ? Est-ce que les jambes vous grattent ? Ces questions et bien d'autres permettent au médecin de se faire une meilleure idée de la situation. Dans certains cas, il peut même être utile de constater à l'aide d'un journal du sommeil si certains évènements ayant lieu durant la journée sont la cause des problèmes de sommeil durant la nuit.

Le laboratoire du sommeil pour faire face aux problèmes de sommeil

Dans un laboratoire de sommeil, on mesure ce que le corps fait pendant la nuit, combien de temps dure le sommeil, si celui-ci est profond, combien de fois l'on se réveille durant la nuit et si la respiration est régulière. Mais l'on peut également ainsi découvrir si une cause physique est responsable du mauvais sommeil, comme par exemple l'apnée du sommeil.

Problèmes de sommeil primaires et secondaires

D'un point de vue médical, il n'est pas possible de prouver que des maladies psychiques ou organiques soient la cause de problèmes de sommeil primaires. Les problèmes de sommeil secondaires résultent généralement d'une maladie antérieure et sont diagnostiqués en conséquence. On estime que pour les problèmes de sommeil primaires, un dysfonctionnement neurologique altère le rythme éveil-sommeil. Généralement, les personnes touchées souffrent déjà de ces problèmes depuis leur enfance et les conservent souvent pendant plusieurs années. Ces problème de sommeil s'accompagnent d'une tension physique de la personne concernée. Une productivité diminuée en état d'éveil est l'une des conséquences fréquentes. Les problème de sommeil secondaires ont une origine que l'on peut prouver d'un point de vue médical. Par exemple des maladies neurologiques comme la maladie de Parkinson, la démence, la sclérose en plaques, les traumatismes du crâne ou du cerveau, l'épilepsie ou les tumeurs du cerveau. Mais les douleurs chroniques ou le travail par roulement peuvent également entraîner des problèmes de sommeil.

Traiter les problèmes de sommeil

Il existe de nombreuses recettes pour lutter contre les problèmes de sommeil. Malheureusement, les résultats sont rarement concluants. Le programme de sommeil BEMER peut améliorer l'endormissement et le maintien du sommeil. Ainsi, il assiste le corps pour tous les processus importants d'auto-guérison et de régénération. Les dernières études ont montré qu'une redistribution du sang dans l'organisme avait lieu durant la nuit. Ceci permet de favoriser les processus immunologiques durant la phase de sommeil nocturne, ce qui est très important pour profiter d'un organisme sain.